LA PROBLÉMATIQUE

NeuroServo a développé un dispositif de capture des ondes cérébrales (EEG) qui combine les caractéristiques d’être miniaturisé, non intrusif, portable, d’utilisation instantanée et résistant aux mouvements. Les ondes cérébrales sont analysées en temps réel par les algorithmes de NeuroServo, permettant ainsi le diagnostic précoce du délirium postopératoire, une affection touchant de 30% à 70% des patients hospitalisés âgés de 65 ans et plus après une chirurgie majeure (source: Ely, ICM 2007), dangereux pour le patient (pertes cognitives permanentes) et très coûteux pour le système de santé ($16 000 à $64 000 par patient) lorsqu’il est diagnostiqué tardivement.

Actuellement, le délirium est diagnostiqué à l’aide d’un questionnaire d’évaluation périodique sur l’état et de la réaction du patient, méthode souvent discutée quant à sa subjectivité et ses taux de faux négatifs.

NeuroServo offre une solution objective qui détecte le délirium après avoir capturé et analysé les longueurs d’onde cérébrales du patient (E.E.G.). Ce dispositif de détection précoce du délirium a attiré l’attention de neurologues de renommée internationale qui dirigent des essais cliniques débutant dans différents hôpitaux prestigieux en France.

La technologie de NeuroServo est également déployée dans une application médicale différente, sous la forme d’un EEG intégré dans une casquette, permettant une capture rapide et non traumatique pour des enfants en consultation pour des troubles autistiques ou TDAH. L’appareil analyse les ondes cérébrales et détermine en temps réel le niveau d’attention du patient.

Il est actuellement en cours d’étude clinique au département de psychiatrie d’un prestigieux hôpital pédiatrique au Canada en tant qu’outil de diagnostic, de surveillance et potentiellement d’intervention (pour le traitement médicamenteux) des troubles autistiques et du TDAH.

Retour en haut